Mon chant d'espoir

 

 

MON CHANT D'ESPOIR

 


Chut, mon tout petit. Tu dois certainement être exténué
Dors mon gentil Kovu. Rêve, envole-toi
Un jour, quand tu seras grand tu deviendras roi

Il m’a chassée, persécutée, abandonnée sans défense
Quand je pense à ce qu’il m’a fait, j’ai quelques impatiences
Mais je caresse ainsi vos rêves que mon coeur n’est pas trop lourd
Songeant que son règne s’achève, je fais pattes de velours

Simba qui se meurt dans la nuit
Sa fille qui pleure entre mes griffes
Son dernier soupir dans le noir
C’est mon chant d’espoir

Pourtant, j’ai tenté d’oublier
J’aurais pu lui pardonner
Mais l’ennui, je sais, c’est petit
Je ne supporte pas qu’il vive

Alors, c’est toi qui t’es choisie pour chasser Simba d’ici

La bataille sera sans pitié mais ce travail là me plait

La mélodie des grognements
Le contre-point des hurlements
La symphonie du grand départ
C’est mon chant d’espoir

Scar s’en va, mais Zira est bien là pour aimer ce petit coeur
Jusqu’à ce qu’il devienne un tueur et prenne goût à l’horreur

Dors, toi, vilain termite ! Je veux dire gentil petit chat...

Un jour quand tu seras grand

Tu deviendras roi !

Ecoute les tambours de guerre !
Les rugissements de Kovu

La soif de vengeance

Soit c'est moi

Oui, j’entends les bravos

Kovu, le héros !

Je vois notre étendard
Dans un ciel de cauchemar
Rougi par ma victoire
C’est mon chant d’espoir !

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site